BLOG
Toute l'actualité du permis de conduite
 
Comment gérer son stress le jour du permis ?
11/05/17

Comment gérer son stress le jour du permis ?

 

Toc toc toc, qui est-là ? LE JOUR DU PERMIS. Rendez-vous aussi attendu que redouté, l’examen de la conduite est une vraie fabrique à stress. Il y a deux types de stress : positif et négatif. Le positif, donne de la force, de la confiance et permet d’obtenir la réussite de ce que vous entreprenez. Cependant, comme le ying et le yang, il y a également… du stress négatif. Et là, vous devez apprendre à le gérer au risque de tout faire foirer ! Conduite Center vous donne quelques conseils pour canaliser son stress et repartir fier comme un coq, le A aux fesses de votre bolide !  

 

1. Quelques jours avant l'examen du permis de conduire :

- Présentez-vous à l’examen du permis de conduire seulement lorsque vous êtes réellement prêt. C’est la clé du succès. Avec une parfaite maîtrise des compétences requises et une confiance en vous à toutes épreuves, le permis est à vous !

- Réalisez des examens blancs avec votre moniteur Conduite Center. Ainsi, vous connaîtrez les conditions réelles de l’examen du permis de conduire. Pas de stress supplémentaire généré par la question “comment ça va se passer ?”.

Repérez le centre d’examen du permis de conduire quelques temps à l’avance. Le jour J, c’est un élément de réassurance de connaître les lieux et cela vous évite un rendez-vous en terre inconnue !

 

2. La veille de l'examen du permis de conduire :

Reprenez une leçon de conduite avec le moniteur qui vous a suivi tout le long de votre formation. Vous êtes en confiance, avec quelqu’un que vous connaissez. Dernières révisions des manoeuvres, des automatismes, du comportement à adopter et des questions posées par l’inspecteur. Tout frais dans votre tête pour le lendemain !

Couchez-vous tôt. Déjà que l’exercice de la conduite demande un grand effort de concentration, arriver fatigué le jour J est loin d’être l’idéal. Prenez un repas équilibré, évitez les excitants (tels que le thé, le café et l’alcool - arriver avec la gueule de bois n’est pas conseillé non plus).

Faites des exercices de respiration. Vous ne trouvez pas le sommeil ? Relaxez-vous pour vous endormir détendu et rejoindre le royaume de Morphée dans les meilleures conditions. Inspirez lentement par le nez, puis expirez par la bouche. A répéter plusieurs fois pour un destressage maximal (ça marche aussi le jour J).

 

3. Le jour de l'examen du permis de conduire : 

- Arrivez à l’avance. Préservez vous des imprévus et ainsi, pas de stress causé par un éventuel retard. On vous conseille 20 minutes d’avance pour être OKLM. Au-delà, vous allez tourner en rond et… stresser ! #mauvaiseidée

- Débarrassez-vous des idées reçues : non l’inspecteur n’est pas là pour vous saborder, oui des élèves obtiennent leur permis dès le premier passage et non Conduite Center ne souhaite pas votre échec pour s’en mettre plein les poches. Au contraire, la réussite de ses élèves lui permet de se valoriser ! Le stress peut provoquer une très grande imagination, pas toujours positive.

Concentrez-vous. L’examen du permis dure une demie-heure, quarante cinq minutes. Concrètement qu’est-ce que ce temps représente à l’échelle d’une vie ? Alors, pour reprendre une célèbre formule de prof “on laisse ses problèmes au vestiaire”. Portable éteint ou en silencieux, concentration maximale. Aucune situation qui va se présenter ne vous sera inconnue. A vous la réussite !

Restez focus. En cas d’erreur (oui ça peut arriver), ne vous laissez pas déstabiliser. C’est en accumulant les petites erreurs que votre score va baisser et que vous serez défavorable. Toutes les erreurs ne sont pas éliminatoires donc appliquez vous à terminer votre parcours avec brio. En agissant de la sorte, vous collerez votre A avec une classe à la Carlton !